Rencontre créateur #2 : Teinture sauvage

Connaissez-vous Céline de la jolie marque Teinture sauvage ? Elle teint ses fils à la main avec des couleurs végétales et, avec ses fils, j’ai réalisé la broderie de mon débardeur en lin. Céline, je la suis depuis un petit moment maintenant et j’admire son travail. J’avais très envie de découvrir un peu plus son univers grâce à ce blog et à la nouvelle catégorie d’articles que je propose ici : les rencontres créateurs.

Ses produits font écho à mes nouvelles valeurs et à ce que je prône : privilégier la qualité à la quantité et surtout au fait-main. Alors, me voilà partie, en ce premier vendredi de juin, sur les routes pour une jolie journée dans la campagne lyonnaise.

J’ai donc roulé sur les chemins sous le soleil et suis arrivée sous la pluie. J’étais un peu triste, un peu démoralisée et puis finalement, le ciel s’est éclairci. Nous avons pris le temps de faire le tour de son (grand) jardin où les insectes et les fleurs sont les maîtres du lieu. La ruche, les grands rosiers, le petit point d’eau et le joli chat. Et puis cette jolie maison fabriquée de leurs propres mains. Le moindre recoin est une petite beauté. Ce sont des objets posés là comme ça. Avec beaucoup de poésie.

_MG_7096

A cause de la pluie, les fleurs s’étaient recroquevillées sur elle-même et au fil de la journée, nous les avons vu s’ouvrir et accueillir le soleil. Leurs odeurs se sont dévoilées et les gouttes de pluie sur leurs feuilles ont séché. Ce fut un beau moment que nous a offert la nature.

_MG_7162

Arrivés au bout du jardin, j’ai découvert le petit atelier qu’elle nous avait préparé : de la teinture à l’indigo. Je me suis sentie comme hors du monde et hors du temps. Pendant plusieurs heures, nous avons bavardé, expérimenté, tenté, testé, rigolé, bu une tisane (verveine et menthe-gingembre du jardin), mangé une brioche.

Avec beaucoup de générosité, elle a partagé son travail. Le processus de teinture et tout ce qui gravite autour. Les heures passées autour de chaque écheveau de laine ne pourront jamais se monnayer. Elle m’a donné  beaucoup et je lui en suis très reconnaissante. A ma manière, j’ai tenté de lui transmettre un peu de moi avec de la broderie et les points de base. Mais aussi son petit nom sur du coton.

J’ai eu la chance de pouvoir broder à nouveau ses fils. Et ceux-là sont si beaux. Ce jaune est à tomber ! Elle m’a donné envie d’aller plus loin dans ce processus de teinture et surtout dans la teinture végétale ! Toute cette chimie à connaitre autour des plantes ; tout ce qu’elles ont à nous offrir ! Je les aimais déjà beaucoup mais après notre jolie rencontre, je les admire encore plus !

De l’indigo et des bisous.
Noémie.

Publicités

6 commentaires sur « Rencontre créateur #2 : Teinture sauvage »

  1. Superbe, un moment de partage agréable à découvrir, on s’y croirait! L’indigo est une passion pour moi, comme le Japon d’ailleurs. C’est vrai ce que tu dis, c’est fou à quel point les plantes ont à offir, il y a tant à Explorer… Bonne journée Noémie ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s