J’ai trouvé ce que je suis…

mg_5591.jpg

J’ai toujours été du genre à écrire mon ressenti, mes envies, mes besoins… Juste pour moi, pour personne d’autre. Juste pour libérer les démons. Et depuis quelques semaines, j’ai arrêté. Dans le journal, dans le carnet à souvenirs. Partout. J’ai arrêté.

Et ce n’est pas bon. J’y écrivais ce que je faisais de mes journées, ce que je ressentais et surtout les petits plaisirs du jour. J’avais arrêté parce que je ne me sentais plus vraiment moi.

Il y a un mois et demi, j’ai déménagé. J’ai quitté le cocon parental pour le cocon amoureux. Et quel bonheur ! Le souci n’est pas ici mais c’est plutôt le manque d’activité professionnelle. Ça fait cogiter et paniquer. J’ai toujours fait quelque chose, travail ou étude. J’ai toujours tenté de gagner ma vie. Et là, c’est le flip !

Et ça remet tout en cause mais surtout ça me pousse à me chercher. A savoir ce que je veux, ce que j’aime.

Il y a toujours des gens à admirer. Avec Instagram c’est si simple d’admirer toutes ces personnes qui ont l’air d’avoir une vie si parfaite. Mais ça peut vite faire mal quand on se rend compte qu’en fait, ce n’est pas vrai mais surtout ! que ce n’est pas pour nous ! Je me suis rendue compte que je n’allais pas sur la bonne voie. J’ai admiré ces gens qui font des D.I.Y (j’ai tenté, échec !), ces gens qui font de la poésie (j’ai tenté, échec !), ces gens qui gagnent leur vie avec leurs créations (ah ! je n’ai pas encore tenté !), ces gens qui ont des partenariats (j’ai tenté, échec !) …. Je n’allais pas au bon endroit et cela me rendait triste.

Je me suis éloignée de cette effervescence et j’ai essayé de trouver ce qui me plaisait.

_MG_5517

J’aime les mots, la poésie, les petits bonheurs du quotidien, les détails qui se font tout petits, la beauté des fleurs, l’art du fil et la broderie en particulier, la vie qui s’écoule lentement et les bâtiments qui vieillissent (je vous parlerai de mon projet photographique : « Un temps périt », un jour). J’ai combiné tout ça et je crois qu’aujourd’hui, j’ai trouvé ce que je suis.

Je peux y aller gaiement en me reprenant en main. En allant au bout de ce que je souhaite entreprendre. Le chemin est encore bien long et quel bonheur !

Me reprendre en main c’est continuer à user de ma créativité et surtout reprendre mon petit monde virtuel en main. Plus d’un mois que je n’avais pas publié. Mais je crois qu’aujourd’hui, j’ai à nouveau des choses à dire…

La prochaine fois, je vous parle de mon projet professionnel.

De la douceur.
Noémie.

Publicités

6 commentaires sur « J’ai trouvé ce que je suis… »

  1. C’est très beau de lire ces mots si clairvoyants, la sensation que ça me laisse est que tu es apaisée et j’espère que c’est le cas – et aussi électrisée, amoureuse et tout et tout, mais ça c’est autre chose. Nous sommes dans une situation similaire toutes les deux – moi aussi je tente de créer mon destin. Dessiner son chemin, c’est vertigineux. Je ne suis pas beaucoup de personnes sur internet car j’essaie de garder mon énergie pour moi, mais j’ai eu un coup de coeur lorsque j’ai découvert ton blog et c’est parce que c’est le tiens et pas celui de quelqu’un d’autre. Il me tarde de découvrir « Un temps périt » et toutes les belles choses que tu voudras bien partager. En attendant bon après-midi ensoleillé 🙂

    J'aime

  2. Il faut savoir se faire confiance et écouter ses propres envies sauf que personne ne nous a appris à le faire. A l’école, on a essayé de nous faire rentrer dans des moules et ça je n’ai jamais supporter et c’est peut-être pour cela qu’on disait que j’étais différente. Il faut prendre le temps de trouver son chemin et lorsque c’est le cas, tout devient plus clair et l’envie de créer est à nouveau là ! Toi seule est maître de ton destin 😉

    J'aime

  3. C’est très beau ce que tu écris. J’aime cette idée de créer notre chemin en fonction de ce que nous sommes. Ce n’est pas toujours évident, mais c’est tellement plus satisfaisant que d’imiter les autres…

    J'aime

    1. Oh oui ! Je suis bien d’accord ! J’ai compris depuis quelques mois qu’il ne fallait pas imiter les autres parce que c’est bien, parce que c’est beau, parce que c’est bien vu etc. Il faut faire ce qu’on aime et ce qui nous inspire. Tant pis si ça ne plait pas !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s