Vous reprendrez bien une tasse de thé ?

Le thé et moi, c’est une histoire d’amour qui remonte à quelques années. L’envie de goûter à des saveurs différentes à chaque boisson chaude m’a fait plonger dedans… J’adore aller dans des magasins de thé. Les sentir, les goûter, s’y perdre, y revenir et craquer. Toujours un peu trop !

Mais les boissons chaudes sont si réconfortantes. Il est vrai que j’en bois peu lorsqu’il fait chaud (ou alors du thé glacé) mais lorsque les températures baissent un peu, je ne résiste pas. Une tasse le matin, le midi, deux l’après-midi et une au coucher. Bref, je vous le dis une addiction !

Il y a tant de goûts, de mélanges, de saveurs, de producteurs, de créateurs à découvrir.

_MG_9333

Et puis, j’ai eu la chance, il y a quelques temps d’entrer en contact avec Marcellin, un des fondateurs de la marque de thé Le Beau Thé. J’ai aimé son travail, il a aimé le mien alors on a tout simplement décidé de collaborer.

Cette marque débute et pour preuve ? Ils n’en sont qu’à leur première collection : Pour l’amour de nos vices. Je suis directement tombée amoureuse de leur packaging et des noms de leurs thés. Mais ce qui m’a tout de suite surprise, en tant qu’amatrice de thé, c’est le mélange des plantes. Des plantes rares, des mélanges incongrus et des saveurs qui me semblaient à la fois légères et punchy.

Et pour ne pas gâcher notre plaisir, la planète est préservée : des sachets de thé en mousseline cousus à la main et certifiés Ecocert.

Les petits détails qui font toute la différence. La dorure sur les paquets est trop belle.

Vous pouvez découvrir mon travail dans son intégralité sur le blog infusé Le Beau Thé. Ce fut un réel bonheur de découvrir leurs thés. Le Coup de fouet est mon favori de tous les temps (sans surprise ! le côté agrumes est mon point faible), par contre, j’ai moins aimé la Mini cure détox (je m’en doutais, je n’apprécie pas le goût des queues de cerise et l’ananas).

_MG_9344

Je remercie très fort Marcellin et son équipe pour leur travail et leur générosité.

Je vous les recommande fortement pour faire un cadeau de Noël à un de vos proches qui aime le thé. Un beau et bon cadeau !

 

Petit plus :  pour être la plus transparente possible, je vous informe que cet article fait suite à un partenariat avec Le Beau Thé. Ils m’ont gentiment envoyé des échantillons de leurs thés pour que je puisse les goûter, vous les faire découvrir et réaliser un travail dessus. J’ai fait tout cela sincèrement et ce que j’ai écrit n’implique que moi.

Publicités

Comme un rituel…

_MG_9253Cuisiner. Instaurer un rituel. Un petit bonheur automnal.

J’ai envie de ça. Revenir à un certain bien-être. Faire quelque chose de bon de mes mains. Depuis quelques semaines maintenant, nous faisons de plus en plus la cuisine. Prendre le temps de manipuler de bons ingrédients. Des soupes, des gratins, des tartes… Et puis, je prends le temps le dimanche de préparer un petit (ou un gros!) gâteau pour nos petits déjeuners de la semaine à venir. Quelque chose qui rappelle nos doux week-ends.

Après la brioche, le gâteau au yaourt et à l’ananas et le gâteau aux noisettes, voici le cake fondant pommes-cannelle. Cette recette, je la connais depuis l’année dernière et depuis la première fois, je l’ai adoré ! L’association de la pomme et de la cannelle me ramène directement à ces moments cocooning de l’automne. Les jours qui rafraichissent, les thés brûlants et les après-midis sous le plaid.

Ce gâteau m’apporte un certain réconfort pour tout ce qu’il me rappelle. Cette année n’y échappe pas.

_MG_9279

Pour un cake pommes-cannelle :

  • 125gr de beurre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure
  • 200gr de cassonade
  • 175gr de farine
  • 3 oeufs
  • 3 pommes (selon la grosseur / j’aime qu’il y ait beaucoup de gros morceaux)
  • 2 c.à.c bombées de cannelle

Mélanger les ingrédients secs dans un saladier.
Faites fondre le beurre, l’ajouter. Puis les œufs et enfin les pommes.

Mettre au four à 190° pendant 35-40minutes (tout dépend de votre four mais votre couteau doit ressortir sec).

_MG_9285_MG_9296_MG_9298

_MG_9426_MG_9427

Servir au petit déjeuner, au dessert ou au goûter avec un bon thé chaud.

D’ailleurs, en parlant de thé, je vous parle très bientôt d’une marque de thé découverte récemment et avec qui j’ai collaboré !

Carrés durables au tricot de Helle Benedikte Neigaard

_MG_9061

Je suis libraire. Et ce livre, je l’ai vu dès sa sortie. Dès que je l’ai vu, j’ai eu envie de l’avoir dans ma bibliothèque. Pourquoi ? Parce que j’aime le principe : faire de petits essuies-mains pour la cuisine ou la salle de bain. Parce que je le trouve esthétiquement très très beau. Parce qu’il donne plein de jolies idées de motifs. Parce que c’est écrit « 100% Hygge ». Parce qu’il est très bien expliqué. Parce qu’il est vraiment bon marché (à peine 12€). Parce qu’il y a de vraies bonnes idées.

Lire la suite de « Carrés durables au tricot de Helle Benedikte Neigaard »

Ça fait comme des paillettes

_MG_8769Ce matin. A peine réveillée, passer de la chambre à la cuisine met du baume au cœur. La lumière entre dans l’appartement sans crier gare. Aussitôt terminé de petit déjeuner, j’enfile un pull doudou et je pars marcher dans la forêt pour quelques photographies.

Lire la suite de « Ça fait comme des paillettes »

L’éloge du tricot

Je n’ai pas tricoté cet été. L’arrivée de l’automne et des journées fraiches m’ont donné envie, à nouveau. Les journées qui ralentissent et raccourcissent. La pluie qui tombe au dehors et la tasse de thé chaude entre les mains au matin. Le retour au cocooning, aux après-midis emmitouflés sous le plaid devant une série.

Lire la suite de « L’éloge du tricot »

Les inventaires illustrés de V.Aladjidi et E.Tchoukriel

_MG_8473

/!\ Attention petites beautés en perspective /!\

Les inventaires illustrés, vous connaissez ? Non ? Alors il faut vite que je vous en parle !! Ce sont des livres un peu particulier pour enfant. Mais pas que (!) tant ils sont beaux. Les dessins à l’aquarelle sont d’une finesse et d’une douceur incroyable. Exit les encyclopédies basiques avec des photographies, ici on découvre la nature sous un nouvel angle.

Lire la suite de « Les inventaires illustrés de V.Aladjidi et E.Tchoukriel »

Le processus de création

Je commence presque toujours comme ça. Ce n’est jamais prévu. Ou bien je prévois de prendre mes aiguilles à tricoter et finalement, je me retrouve à mon bureau à encrer mes tampons et sortir mes pinceaux.

Lire la suite de « Le processus de création »